Commission nationale Enseignement Supérieur et Recherche du PCF

Commission nationale Enseignement Supérieur et Recherche du PCF
Accueil
 
 
 
 

UNE AFFAIRE CRIMINELLE

Par Olivier Gebuhrer, le 23 August 2011

UNE AFFAIRE CRIMINELLE

Les volutes des dernières mesures de l'ouverture de l'Opéra Boris Godounov s'échappaient lentement . Les sons graves et puissants , immenses comme la Russie s'éteignaient avec en fond le tocsin de l'Eglise St Basile le Bienheureux; personne avant Moussorgsky n'avait su traduire en musique la tragédie du peuple russe à venir Tragédie qui se répétait indéfiniment :les boyards se disputent et le peuple pleure.Il se laissa emporter doucement par le silence qui suivit

Venue d'on ne sait où , une voix terrible s'écria : "Accusé levez vous!" ; il regarda autour de lui , se frotta les yeux , c'était de lui qu'il s'agissait ! Comment était-il arrivé dans ce Tribunal où un homme menaçant en toge rouge pointait un doigt vengeur vers lui:"Vous êtes accusé de crimes contre l'humanité , qu'avez vous à dire pour votre défense ?" Cela lui parvint comme un coup de fusil en pleine poitrine tiré à bout portant .

Il essaya de se souvenir: jusque là il s'était consacré aux mathématiques , avait prouvé des centaines de nouveaux théorèmes et s'était occupé dans les dernières années de ce que l'on avait appelé faute de mieux "mathématiques financières " ; les marchés financiers fournissaient d'inépuisables questions relatives aux fluctuations aléatoires. Résoudre sur le plan théorique ces questions, c'était là une partie de son travail . Il avait enseigné à des centaines d'étudiants des technologies sophistiquées que les banques utilisaient ensuite ; la plupart de celles et ceux qui avaient suivi ses cours , travaillé dans son équipe , n'avaient trouvé aucune diificulté à être embauchés à des salaires défiant toute concurrence ; il se moquait comme d'une guigne des actions , de la Bourse , des produits dérivés ; il n'avait rien à faire de ça et maintenant qu'elle était devenue folle , la finance, il était accusé de crimes contre l'humanité ! Tout cela passa dans sa tête à la vitesse de l'éclair ; il se tassa sur sa chaise ; il aurait voulu disparaître sur le champ ; il jeta un regard rapide sur l'auditoire mais ne rencontra que des regards hostiles Ses tempes battaient , il ne pouvait articuler un seul mot..

Le procureur lança : " regardez cet homme! Il a conduit de millions de pauvres gens à la misère , affamé des continents entiers, déclenché des processus que plus personne ne sait contrôler et ne trouve pas un mot pour sa défense ! Je demande la peine capitale -ca-pi-ta-le!"

Réunissant ce qu'il lui restait de forces il hurla: " je suis innocent" ; à cet instant il ressentit une violente douleur au côté comme un coup de coude , pendant qu'une voix connue lui disait "Arrête de hurler comme ça , tu m'empêches de dormir!" et il s'éveilla .

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.